PIC DE MONFAUCON 2719m depuis les cabanes du Camoudiet 1418m

En cette époque de confinement, je souhaite vous faire profiter d’une expérience personnelle et en duo de l’ascension de ce beau sommet.

En ce jour du 6 janvier 2020, nous sommes partis conquérir ce magnifique sommet qu’est ce pic de Monfaucon qui culmine à 2719m d’altitude, en crampons piolet (comme quoi je laisse les skis des fois !). Arrivés sur le parking des cabanes du Camoudiet, on prepare nos affaires tout en regardant ce beau sommet qui nous montre juste un bout de sa cime. Nous prenons direction Sud Sud Est pour atteindre le petit sommet sans nom qui est coté 1661m. De ce point nous prenons direction Sud Ouest, nous passons sur les hauteurs du lac d’Arou qui est bien gelé et poursuivons notre chemin toujours dans la même direction jusqu’au coté 1964m, et là, nous tombons sur une harde d’isards non asthmatique et sans rhumatismes!!! ils ont avalés un dénivelé impressionnant en un court instant!! c’est incroyable de les voir évoluer avec cette aisance sur ces terrains abrupts…  De là nous continuons dans ce vallon à l’Est du Sarrat de Las Lourides tout en gardant le cap Sud Ouest. Au fur et à mesures de notre avancé dans ce vallons nous découvrons devant nous une sorte de cirque vraiment très beau “Passage de Yan Paou”. Au point coté 2362m nous faisons une pause pour prendre un peu d’énergie car le couloir à emprunté est raide. On regarde les différentes possibilités pour accéder le plus facilement au sommet. Notre choix se porte à remonté le grand couloir Ouest on l’entame plein centre puis on fini par se décaler sur la gauche puis sur retour sur le centre pour prendre le pierrier sec de neige (mauvais choix… les cailloux roulent trop sous les pieds…) donc, retour sur la partie enneigé, a force d’effort et de persévérance on arrive au point culminant, le sommet, la terre promise!!!… et là, c’est le grand soulagement et un superbe panorama s’ouvre à nous sur 360 degrés il n’y a de beaux paysages plus ou moins enneigés… Un grand casse croute au sommet avec un soleil radieux et chaud!

Pour le retour nous redescendons par le sentier d’été, qui était sec de neige sur une bonne partie, et ensuite nous avons repris nos traces jusqu’au parking.

Bilan de cette journée: Nous étions heureux de l’avoir passé en montagne au milieu de ces grands espaces blanc, plutôt que confiné sur le canapé devant une série plus que médiocre à la télé….

Vivement qu’on nous relâche et qu’on retrouve notre liberté!!!!

Amitiés Montagnardes

David ARRIBARAT.

A propos David ARRIBARAT

Voir aussi

Samedi 16 mars – Couloir du Porteilhou – initiation alpi

C’était la 3ième sortie de l’école d’aventure, où notre objectif était l’ascension d’un petit couloir …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.